On en parle depuis longtemps d’autant que qu’il s’agit de porc car le moins cher sur le marché. Comment peut-on arriver à fabriquer des bonbons sucrés simples avec des protéines animales ? Les juifs, musulmans et végétariens vont certainement apprécier la nouvelle !