Vous comprenez maintenant pourquoi la France a coulé, pourquoi elle est en train de s’effondrer sous nos yeux et pourquoi toutes ses infrastructures sont en ruine ! Vous comprenez maintenant pourquoi tout va mal ! C’est très simple, nous avons certainement l’élite politique la plus médiocre et la plus stupide de toute la planète…


LE SCAN ÉCO – Le ministre de l’Économie s’est dit prêt à aider son homologue du Travail à travailler sur un dispositif de bonus-malus pour inciter les entreprises à limiter le recours aux contrats courts. Un système inclus dans le projet de loi «Avenir professionnel» qui doit être activé par décret si les branches ne font leur boulot.

Boulette ou boule puante de Bruno Le Maire, ce dimanche, sur les contrats courts? Peut-être un peu des deux… La question se pose après une nouvelle sortie du ministre de l’Économie qui fait le buzz et provoque un sentiment de flottement au gouvernement. Invité du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», l’ex-candidat à la primaire de la droite à l’automne 2016 a en effet indiqué que, selon lui, «c’est une bonne chose de faire en sorte que les entreprises n’abusent pas des contrats courts», ajoutant même qu’il était «prêt à travailler dessus avec la ministre du Travail», tout en émettant une «réserve, importante, c’est qu’on veille aux intérêts des plus petites entreprises, les TPE, les PME». Le colocataire (avec Gérald Darmanin) de Bercy répondait en cela à l’interview publiée le jour même de Jean Tirole, le prix Nobel de l’Économie, dans le JDD. «N’en déplaise au Medef, qui s’oppose à l’idée d’un bonus-malus, il faut appliquer le principe du pollueur-payeur au marché du travail», insistait-il…