Il est assez savoureux de voir des journalistes tortiller les mots lorsqu’il s’agit de mensonges officiels balancés tout de go par des ministres. Bien sûr, il ne sera jamais question de fake news, ils se contenteront de dire que c’est juste « faux », avec des titres très neutres !


Olivier Véran a affirmé qu’aucun établissement n’a renvoyé tous les élèves à la maison.

C’est faux. Plusieurs écoles ont fermé après des cas avérés ou des soupçons.

Alors que les écoles et les collèges rouvrent à partir du 22 juin avec présence obligatoire, le ministre de la Santé Olivier Véran a dressé un bilan des réouvertures de certaines classes depuis le 11 mai. Selon lui, tout s’est bien déroulé : « Nous n’avons pas fermé une école maternelle ou une école primaire dans notre pays depuis le 11 mai parce qu’il n’y a pas eu de reprise épidémique à travers les écoles. Il y a eu un lycée et des classes mais une école entière non », a-t-il dit sur LCI. C’est faux et la cellule Vrai du faux vous explique pourquoi.

Plusieurs dizaines d’écoles fermées

Depuis un peu plus d’un mois, plusieurs écoles ont bien fermé leurs portes après des cas de coronavirus ou des suspicions. Par exemple, une école primaire à Vichy dans l’Allier est en ce moment fermée jusqu’à nouvel ordre après la découverte de deux cas. Mais il y a d’autres exemples : sept écoles à Roubaix fermées courant mai, d’autres dans l’Oise, en Charente, mais aussi à Toulouse ou encore à Nice. La liste n’est pas exhaustive. Contrairement à ce qu’affirme Olivier Véran, des écoles ont bien renvoyé tous les élèves chez eux depuis le déconfinement.


Photo d’illustration : Olivier Veran le 10 mai 2020 dans la cour de l’Élysée.  (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Thomas Pontillon

avatarfranceinfo

Radio France
16 juin 2020