Comment est-ce seulement imaginable ? Malgré toutes les casseroles bruyantes que traîne Nicolas Sarkozy dans des affaires où il est question notamment d’assassinats ou de dizaines de millions d’euros détournés ; alors qu’Emmanuel Macron nous avait promis un changement radical de politique, une rupture définitive avec le passé, on le voit ici charger Nicolas Sarkozy d’une mission diplomatique relativement importante.


Emmanuel Macron entretient des relations cordiales avec son prédécesseur, qu’il a reçu à déjeuner le 7 décembre à l’Élysée.

Emmanuel Macron a chargé son prédécesseur Nicolas Sarkozy de le représenter dimanche 16 novembre à l’investiture de la nouvelle présidente géorgienne, Salomé Zourabichvili, a indiqué l’Élysée mardi, confirmant une information du Parisien


Le Monde / AFP