Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
« En France, tout le monde est Charlie, sauf quand on touche au football féminin »
À la une

« En France, tout le monde est Charlie, sauf quand on touche au football féminin » 

Le New York Times s’est couché d’une manière assez humiliante en arrêtant carrément de publier des caricatures suite à un dessin représentant Benjamin Nétanyahou en petit chien d’aveugle guidant Donald Trump, c’est au tour de toute l’intelligentsia parisienne de censurer la une de Charlie hebdo sur laquelle figure un dessin concernant le mondial de football féminin ! Nous avons même vu un Pascal Praud, célèbre animateur islamomaniaque de CNews, censurer carrément la une dans son émission !

Ils viennent de comprendre que Charlie hebdo est un très mauvais canard. Que les dessins sont en général de médiocre facture et pire encore, les idées lumineuses quasiment absentes. La seule stratégie utilisée depuis des années et celle du blasphème, de la vulgarité, de la scatophilie… choquer au maximum de manière totalement gratuite. Sauf que, là où les Italiens ont vu juste, nous ne sommes choqués que lorsque le sujet nous concerne et pas lorsque les autres sont piétinés et insultés !


À sa une du 12 juin, Charlie Hebdo a choisi un dessin explicite de sexe féminin pour illustrer la Coupe du monde féminine de football, qui se tient en France du 7 juin au 7 juillet, titrant “On va en bouffer pendant un mois”. Ce choix de l’hebdomadaire satirique fait polémique en France : la preuve, selon ce journal italien, qu’il existe une forme d’hypocrisie dans l’Hexagone au sujet de la liberté d’expression.

Paris. D’un côté, il y a ceux qui ont d’ores et déjà demandé à la ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, de taper du poing sur la table après cette une “misogyne” et “sexiste”. De l’autre, il y a la Team Macron, un groupe de soutiens du chef de l’État, qui réclame [notamment sur Twitter] une “suspension de la publication”. Enfin, il y a les journalistes pudibonds qui la censurent à la télévision, comme Pascal Praud, le présentateur de CNews, qui n’en a montré que le titre, sans le dessin de la honte qui sème la zizanie depuis hier [mercredi 12 juin] sur les réseaux sociaux.

Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique le plus irrévérencieux de Paris, vient de refaire des siennes dans son style inimitable, au sujet de la Coupe du monde de foot féminin qui se déroule actuellement en France. Sur la nouvelle une du numéro paru hier dans tous les kiosques de l’Hexagone trône un vagin géant dont sort (ou entre) un ballon de foot [pour d’autres le ballon remplace le clitoris]. Le titre ? “On va en bouffer…

1 commentaire

  1. marc91

    et bien NON je n’ai JAMAIS été  » charlie « ,pour preuve j’ai été SOMMÉ par la direction de mon entreprise de m’expliqué pour mon refus de participé a la minute de silence et a la réunion de  » discussion ‘ qui s’en ai suivie !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :