On avait déjà la pornographie et les fellations dans les WC des collèges, maintenant c’est au tour des paris sportifs, on imagine que demain ce sera des shoots d’héroïne ou des rails de coke en CE2 ! Pendant ce temps, les médias n’ont à la bouche que l’islam et les musulmans, car bien sûr tout va bien ; comme s’il n’y avait pas d’autres sujets gravissimes à traiter d’urgence !


Les collégiens et lycéens ne parlent plus que de ça : qui a gagné combien, en pariant quoi ?

À 14 ou 15 ans, ils n’ont aucune difficulté à récupérer leurs gains, malgré la loi qui interdit les jeux d’argent aux mineurs. […]


Photo d’illustration : les paris sportifs ont envahi certains collèges et lycées d’Ile-de-France, où les élèves débattent sur les matchs avant d’aller miser. LP/Aurélie Foulon

Aurélie Foulon

LeParisien

13 février 2020