vote-primaires-consommation-psychotropes-llp-2


Plus de 25% des Français consomment des anxiolytiques, des antidépresseurs, des somnifères… 150 millions de boîtes sont vendues chaque année ! À quoi servent ces médicaments ? À calmer les gens, les déconnecter de leur réalité quotidienne, les faire oublier,… Ces médicaments sont extrêmement puissants et sont considérés comme des drogues.



Pourquoi ces chiffres et cette introduction ? Tout simplement, parce que nous trouvons dans cette consommation massive de psychotropes, par la population française, une explication satisfaisante quant aux choix politiques et aux votes de ces dernières années. Lorsque l’on observe que 40 % des 2 millions de votants pour la primaire de 2017 du parti socialiste ont renouvelé leur confiance à Monsieur Manuel Valls, on ne peut que douter de leur santé mentale. Lorsque l’on observe que 4 millions de votants pour la primaire de la droite et du centre se sont déplacés pour élire François Fillon à la tête de leur parti politique, ce même François Fillon qui a dirigé le pays sous la présidence de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012 et dont la gouvernance a augmenté de 500 milliards d’euros la dette de la France, on ne peut que douter de la santé mentale de ces 4 millions de personnes. Lorsque l’on voit les deux premiers rangs des politiciens présents au dernier meeting de François Fillon à la Villette, rangs composés de tous les apparatchiks de l’UMP, responsables de la faillite de la France, et que l’on nous présente aujourd’hui François Fillon comme l’homme providentiel, le sauveur de la patrie, on est en droit de se poser des questions existentielles.

Le raisonnement sera le même lorsqu’il sera question de la candidature de Monsieur Emmanuel Macron, qui n’est rien d’autre qu’une caricature du système, issu lui-même de la plus grande maison de banksters de la planète, les Rothschild, et qui se présente aujourd’hui comme porteur de renouveau, d’une nouvelle recette, autrement dit de la nouvelle façon de faire, se plaçant au-dessus des partis… bla-bla-bla et dont la candidature a été soutenue et portée à bout de bras par les francs-maçons apparatchiks du parti socialiste comme Gérard Collomb, ce dont il leur sera éternellement redevable.

Concernant le front de gauche et la candidature ridicule de Monsieur Mélenchon qui se présente comme révolutionnaire, il suffit de rappeler que ce dernier a appartenu pendant 30 ans au parti socialiste, qu’il appartient à la même mafia des loges maçonniques et qu’il a offert ses 11 % de votes en 2012 à François Hollande sans aucune négociation, ni contrepartie.

Bref, il n’y a qu’une seule explication à donner au fait que le peuple continue à voter pour ces rigolos après autant de contradictions, de trahisons, de mensonges, de manipulations, d’escroqueries… c’est, à n’en point douter, la consommation excessive de psychotropes qui les empêchent d’utiliser sainement leurs capacités intellectuelles. On ne voit pas d’autres explications à cette duperie et à cette folie collective qui finiront par conduire le pays au désastre, mais qui donnent à chaque fois plus de « légitimité » à ces politiciens corrompus et imbéciles. Nous connaissons tous la mention expresse portée sur les boîtes de ces médicaments mettant en garde contre la conduite automobile, l’utilisation de machines ou tout simplement contre la pratique d’une activité à risques ; par contre, vous avez toute latitude pour voter et décider des politiques futures qui engageront le pays et son peuple.

Ainsi, un grand mystère est enfin levé concernant les résultats des dernières élections françaises ; on comprend beaucoup mieux ce qu’il se passe.