Lorsqu’on lit les déclarations de Marlène Schiappa sur Facebook ou bien les nombreux messages sur les réseaux sociaux qui la soutiennent et dans lesquels on peut lire qu’il était question « d’intrusion », « d’agression » et de « violence », on s’attend au pire. Lorsque l’on regarde la vidéo postée par un Gilet jaune, on observe qu’il était tout simplement question de tapage nocturne, aucune menace de mort n’a été proférée, mais il est vrai que quelques insultes ont fusé, vulgaires inutiles, et le tout n’a duré que moins de trois minutes ! Le pire c’est que Schiappa a dû estimer que cette microscopique affaire n’allait pas être filmée par les #GiletsJaunes et qu’il n’y aurait pas de preuves vidéo !!! Consternant.

On aura beau prouver les mensonges et fact checker… aucune sanction à l’horizon contre elle et les médias complices qui continuent de lui servir la soupe sans aucun travail journalistique critique. Nous vous invitons d’ailleurs à signaler les passages médias au CSA.