fillon-juppe-sarko2


primaires-estimationsEncore un gigantesque fiasco des sondages qui n’ont rien vu venir. Le problème c’est qu’en quelques mois, les sondages cumulent trois échecs catastrophiques qui ont commencé avec le Brexit, puis l’élection de Trump et enfin celle de Fillon, ce soir. Attention, il n’est pas question d’une erreur de 2 ou 3 % mais de 40% !!! Autant dire que jeter les dés aurait été plus précis. Pourtant, demain ils recommenceront, comme aujourd’hui et hier, à nous balancer d’autres sondages qui donneront Fillon à 70% face à Juppé, alors qu’hier, il n’était même pas sur le podium, derrière Bruno Le Maire (sic). Il n’était pourtant pas difficile de deviner qui serait sur le podium, je l’avais fait dans la journée sur mon compte Twitter en analysant seulement les données concrètes dont on disposait. Il est vrai que Juppé était désavantagé par deux handicaps, sa condamnation judiciaire ainsi que son âge avancé, comparé à Fillon. Il reste, néanmoins, qu’en France, 800.000 personnes ont tout de même voté pour Sarkö, ce qui prouve que tout est malheureusement possible sur terre, de nos jours.

On ne peut que se réjouir du fait que Sarközy dégage une bonne fois pour toutes de la scène politique, car on le voit mal se suffire d’un vulgaire maroquin au sein du gouvernement, lui qui, par on ne sait quelle logique, a eu à présider aux destinées de la France. On espère aussi que la justice puisse faire son travail, en dehors de toute pression politique, tout en priant qu’il se retrouve en cellule avant 2025…

Dans tous les cas, cette élection de Fillon – ou Juppé – ne pourra rien changer au sort de la France, puisque ces 2 clowns faisaient partie de la même équipe gouvernementale de 2007 à 2012, équipe responsable du chaos actuel dans lequel baigne le pays depuis 40 ans, eux-mêmes s’étant pratiquement relayés avec le PS depuis toujours. Les promesses n’engagent que les naïfs qui y croient et la prochaine crise économique donnera toutes les justifications nécessaires au prochain exécutif pour ne pas faire ce qu’il s’est engagé à réaliser lors de la primaire et de la campagne présidentielle.


Dans la vidéo ci-dessous vous allez apprécier comment fonctionne un parti politique, les républicains en l’occurrence :