fn-chatillon-marine-soral-services-secrets-2


Nous avons découvert une information très intéressante dans le livre de Mathias Destal et Marine Turchi, Marine est au courant de tout… paru il y a seulement quelques jours aux éditions Flammarion. On y trouve un chapitre entier dédié à Philippe Péninque (p. 169), l’ex-dirigeant du mouvement d’extrême droite, le GUD, et ami intime de l’ex-ministre du budget, franc-maçon et membre du Grand Orient de France, Jérôme Cahuzac. On y rencontre un Philippe Péninque adepte du libéralisme le plus sauvage, se nourrissant de la mondialisation et n’hésitant pas à travailler avec des banksters comme Rothschild. Nous ne nous y attarderons pas dans cet article, un troisième volet de Félonie nationale étant en préparation.

chatillon-dieudonne-et-faurissonConcernant Frédéric Chatillon, l’homme au centre du financement du Front National et très proche conseiller de Marine Le Pen, nous apprenons à la page 360 (cf. scan ci-dessous) qu’il est protégé par les services secrets français auxquels il aurait rendu des services ! D’ailleurs, Philippe Péninque ne cesse de ressasser à longueur de chapitres qu’il serait au courant de « beaucoup de choses », selon ce qu’il a confié aux deux auteurs du livre ! On apprend donc que la surveillance d’opérations touchant aux affaires de Monsieur Frédéric Chatillon a été stoppée sur ordre de la hiérarchie policière ! On comprend mieux, dès lors, pourquoi rien de fâcheux ne lui soit arrivé malgré les innombrables scandales dans lesquels il patauge depuis de nombreuses années et pourquoi il n’en a pas pâti. Une autre question légitime s’impose concernant son maintien par Marine Le Pen dans le premier cercle du Front National en dépit de son passé tumultueux et violent, et de sa proximité avec des négationnistes comme Robert Faurisson… surtout lorsque l’on sait que des membres du Front National ont été dégagés pour beaucoup moins que ça, juste pour montrer patte blanche et faire bonne figure dans le cadre du processus de dédiabolisation du parti.

Pourtant, Marine Le Pen prend des risques importants et totalement inutiles en maintenant cette proximité. Pire encore, après sa mise en examen, il lui était interdit de rentrer en collaboration avec le Front National et malgré cela, F. Chatillon est quand même devenu salarié du parti comme l’a prouvé le Canard enchaîné du 21 mars 2017.

Il est évident que ce personnage interlope détient des secrets, dont ce livre nous dévoile quelques aspects à la page 360. D’ailleurs, sur sa page Wikipédia, nous n’apprenons pas grand-chose sur les origines de Monsieur Frédéric Chatillon, hormis le fait qu’il soit né le 15 février 1968 ! Qu’en est-il du lieu de sa naissance, du nom de ses parents… de nombreuses et curieuses théories circulent sur son compte qui mériteraient d’être vérifiées. Si vous avez des infos sur ce sujet, nous sommes preneurs.

Quant à Alain Soral, le mythomane impénitent et gourou de la secte Rentabilité et Réconciliation, lorsqu’il affirme qu’une cellule élyséenne a été créée pour le surveiller, on ne peut que ricaner sous cape pour ne pas déranger le voisinage,  après avoir réprimé un violent éclat de rire, car c’est exactement l’inverse qui se passe ; on a bien l’impression qu’il est protégé, car malgré les nombreux scandales et les innombrables condamnations judiciaires qu’il traîne, il est toujours en liberté !


chatillon-services-secrets-marine-savait-tout-llp
Source : « Marine est au courant de tout… », M. Destal et M. Turchi, Flammarion, 2017, p. 360.