bnp_paribas_dab_banques_credit_ue_ep


Encore une fois, voici la preuve que ce monde est dirigé par des voyous puisque le bankster BNP a manipulé les taux de change et, pour seule sanction, il devra payer une amende de 350 millions de dollars qu’il créera ex nihilo, autant dire rien, walou, nada ! Idem pour Big Pharma qui écope de simples amendes alors qu’il est responsable de milliers de morts occasionnées par la commercialisation de médocs empoisonnés (Dépakine, Isoméride, Mediator, Vioxx…) ! Amusez-vous à griller un feu rouge, conduire sans permis ou frauder le fisc… juste pour voir si vous aurez droit au même traitement judiciaire !


La banque a trouvé un accord avec le département des services financiers de New York dans l’enquête pour manipulation des taux de change.  

BNP Paribas a annoncé mercredi soir avoir trouvé un accord avec le département des services financiers de New York dans l’enquête pour manipulation des taux de change. La banque paiera une amende de 350 millions de dollars (environ 310 millions d’euros) « qui sera couverte par des provisions existantes », selon un communiqué.

Les faits en question se sont déroulés de 2007 à 2013. Depuis, « BNP Paribas a mis en place un large éventail de mesures visant à renforcer ses systèmes de contrôle et de conformité», souligne la banque française, qui «regrette profondément ces manquements passés ».

Ce règlement intervient alors que la Banque des règlements internationaux doit publier jeudi 25 mai son Code de conduite mondial pour les acteurs du marché des changes. Une démarche entreprises à la suite de la multiplication des scandales de […]

L’Agefi [Suisse]