Francois-Baroin-tente-une-carriere-dans-la-banque
François Baroin en novembre dernier. Gonzalo Fuentes / Reuters

Qu’ils viennent du monde bankster ou qu’ils y retournent après leur passage au gouvernement, ce jeu de chaises musicales démontre encore une fois que les démocraties européennes sont contrôlées par les banksters…


« Les Échos » annoncent mardi que François Baroin, ancien ministre désormais retiré de la vie politique, va rejoindre une banque.    

Pratiquement retiré de la vie politique, François Baroin va rejoindre la banque Barclays. « Les Échos » l’annoncent ce mardi : le maire de Troyes va devenir « conseiller extérieur » de l’établissement britannique en France. Il assure au quotidien qu’il ne « devient pas banquier », mais se targue d’apporter aux clients de Barclays « une vision stratégique ». « La France redevient un pays sur lequel il faut investir », déclare-t-il dans « Les Échos ». Il affirme notamment que l’actuel président, Emmanuel Macron, profite de « la succession du gouvernement Hollande ».

En novembre dernier, François Baroin avait annoncé sur RMC : « Je tourne la page de 25 ans d’engagement politique. Je suis rentré très jeune, j’étais député j’avais 27 ans. (…) On ne peut pas faire comme si rien ne s’était passé dans cette année. On a un jeune président qui a déplacé les lignes. (…) Je ne veux plus d’engagement militant, je ne veux plus passer mon temps à commenter les positions des uns et des autres. (…) D’une certaine manière, j’ai fait mon temps.»

À l’automne dernier, François Baroin avait signé « Une histoire de France par les villes et les villages ». Une expérience, avait-il déclaré sur RMC, qui l’avait également encouragé à […]


Paris Match