rio-favelas-violence


Sans cette formation militaire les gangs des favelas étaient déjà très dangereux et meurtriers car équipés d’armes de guerre. Ce qui interpelle dans ce cas précis, c’est le fait que les gangs sont de plus en plus puissants car plus violents que l’État. Ce dernier s’efface de plus en plus face au désordre en n’appliquant plus la peine de mort… Les criminels se multiplient, le système bankster protège leurs revenus et les médias font la promotion d’un mode de vie décadent ! Que peut-il demander de plus, Satan le maudit ?…


C’est une découverte terrible que viennent de faire les militaires Brésiliens en opération dans les favelas Carioques : des ex-parachutistes entraînent aux tactiques du combat urbain les gangs des favelas .

Les militaires ont noté que les membres des gangs se déplacent de manière « professionnelle » , utilisent une gestuelle de commandement militaire pour communiquer entre eux et ont une discipline de feu très stricte. Deux ex-parachutistes ont déjà été interpellés . Ces « cours » seraient facturés entre 750 et 1250 Euros / heure . Les gains pour un « formateur » pourraient atteindre 12 500 Euros / semaine .

Les gains pour les gangs criminels sont immédiats puisqu’une arme de type AK-47, récupérée auprès des ex-membres des FARC, se négocie à plus de 10 000 Euros à Rio. Beaucoup étaient perdues en raison d’une tendance des membres des gangs à tirer de manière anarchique.

Si à Rio c’est l’appât du gain qui a dévoyé ces ex-militaires, en France ce pourrait être l’idéologie islamique qui a déjà certainement provoqué la trahison de recrues musulmanes de l’Armée Française. Il faut évoquer ici la figure de Abdelilah HIMICH.  Abdelilah HIMIICH aurait été professeur d’éducation physique. Il s’est engagé dans la Légion étrangère en 2008 et a été envoyé, dans les rangs de l’armée française, en Afghanistan  où il se serait d’abord illustré au combat avant de faire défection, officiellement pour assister à l’enterrement de son père en 2010. Déclaré « déserteur », puis arrêté l’année suivante à la Gare du Nord, de retour d’Amsterdam, avec un peu plus d’un kilo de cocaïne dans ses bagages, il a été condamné début 2013 pour trafic de stupéfiants. Il n’aurait purgé que cinq mois de prison avant de partir pour la Syrie, en février 2014, pour s’enrôler aux côtés des djihadistes anti-Assad : d’abord au sein des brigades Al-Nosra puis de Daech.

De la même manière, dans les années 20 et les années 30, le Parti Communiste Français avait encouragé l’enrôlement de ses militants dans l’Armée Française à la fois pour y faire de l’agit-prop mais surtout pour acquérir des compétences militaires


Ice Station Zebra