La version des #GiletsJaunes qui se sont retrouvés dans la parking de l’hôpital la Pitié-Salpêtrière est simple et correspond aux images que tout le monde peut voir sur les nombreuses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Castaner – avec la complicité des médias corrompus et incompétents – a transformé des victimes en horde de sauvages barbares dont l’objectif était d’attaquer un hôpital et ses patients !

Les pressions psychologiques exercées sur les gardés à vue ont été très fortes, selon les témoignages. Ajouter à cela une couverture médiatique folle qui sera utilisée par les policiers pour les effrayer davantage et les réduire en panique ! Ces techniques sont indignes d’un État de droit !

À la fin de la vidéo, on apprend de la bouche d’une salariée de l’hôpital que le personnel soignant a été plus choqué par le comportement des forces de l’ordre et l’hyper médiatisation de ce non-événement que par les Gilets jaunes eux-mêmes ! D’autant qu’il est tout à fait normal pour quiconque désire échapper à une manifestation violente et à une répression policière inédite d’aller se réfugier dans un hôpital !