Des réflexions à avoir lorsque l’on constate que toutes les élites mondiales partagent exactement le même vocabulaire pour mettre en place d’un projet politique en dehors de toute consultation populaire : d’abord, il était impossible en pleine crise aussi grave que tous utilisent la même phrase « Build back better » qui veut dire « Reconstruire mieux », sans que celle-ci n’ait été dictée par une autorité supérieure à tous ces dirigeants fantoches. Deuxièmement, comment est-il possible de laisser la construction du monde de demain être réalisée par ceux qui ont détruit ce même monde avec leurs politiques criminelles depuis des décennies ! C’est absurde et inconcevable, voire suicidaire.