Les deux dirigeants du Refuge, Nicolas Noguier et Frédéric Gal, qui est structure qui vient eau secours des jeunes gays en errance sociale est sous le coup d’une enquête pour des faits graves. Il s’agit du viol d’un résident dans sa chambre !!! Mais aussi de « l’envoi de photographies intimes imputé à un dirigeant de la fondation, sans autre précision » ! De « harcèlement sexuel » de la part d’un des deux responsables du Refuge !

C’est ahurissant de violence car ces jeunes étaient censés être protégé par cette structure sauf qu’ils ne l’étaient pas, loin de là vu qu’elle était dirigée par des prédateurs…


D’après nos informations, le parquet de Montpellier ouvre une enquête sur des « faits graves » concernant la direction de la fondation Le Refuge.

Lors de son audit, le cabinet indépendant Boston Consulting Group a reçu plusieurs témoignages dont celui d’une jeune hébergée victime de viol.

C’est maintenant au tour de la justice de s’intéresser à la fondation Le Refuge qui vient en aide aux jeunes LGBT en situation d’errance. Contacté mercredi par Mediapart, le parquet a en effet confirmé avoir ouvert une enquête.

[…]


et Youen Tanguy

Mediapart

24 février 2021