huchon
Jean-Paul Huchon, le soir du second tour des élections régionales, le 13 décembre 2015 à Paris. – Loïc Venance – AFP.

C’est un très joli signe, un bon début de présidence, Macron a préfacé le livre d’un escroc, d’un politique voyou qui a été condamné en appel pour prise illégale d’intérêts dans des marchés publics passés en 2002 et 2003 et condamné à 6 mois de prison avec sursis, 60 000 euros d’amende et un an d’inéligibilité le 20 février 2007 ! Il était bon de le rappeler vu qu’il a pour projet de moraliser la vie publique des politiciens de l’Hexagone. Il commence bien le bankster…


En novembre 2004, après l’envoi d’une lettre anonyme sur l’existence d’emplois fictifs au conseil régional d’Île de France, il est jugé avec son épouse, Dominique Le Texier, pour prise illégale d’intérêts dans des marchés publics passés en 2002 et 2003, entre le conseil régional et les sociétés de communication Image Publique, Sertis et LM Festivals, employant Dominique Le Texier. Il est condamné à 6 mois de prison avec sursis, 60 000 euros d’amende et un an d’inéligibilité le 20 février 2007 par le tribunal correctionnel de Paris puis la peine est confirmée en appel le , hormis l’inéligibilité. Source : Wikipedia.