mohamed_naim_palestine


L’armée « la plus humaine et la plus démocratique au monde » continue de massacrer les Palestiniens parmi lesquels ce civil, artiste de son état, qui n’était pas armé et qui a pourtant été tué par l’entité sioniste scélérate. Puisse Dieu Tout Puissant la maudire ; de toutes façons, ses jours sont comptés, car conformément à l’Ordre cosmique divin, un tel désordre ne peut s’éterniser des siècles durant…


L’artiste palestinien Mohamed Naim Abu Amr âgé de 22 ans, a été assassiné le 30 mars 2018 par les forces d’occupation israéliennes lors de la Journée de la Terre.  


plage_gaza
Il écrivait la veille sur la plage de Gaza : « Je retournerai dans mon village. »

Il écrivait la veille sur la plage de Gaza : « Je retournerai dans mon village. » L’armée israélienne l’a assassiné, ainsi que 16 autres Palestiniens, alors qu’ils participaient pacifiquement à la « Marche du grand retour », à la frontière de la bande de Gaza.


Agence Médias Palestine