Avant toute chose, nous vous invitons à signaler cette émission au CSA et de les inonder de vos réclamations sachant que c’est une émission radio qui est passée lundi soir 5 août sur la chaîne RTL, émission On refait le monde de 19h15 à 20h00. Nous allons maintenant vous expliquer pourquoi il faut la signaler et à quel point la situation est gravissime. À ce jour, aucune excuse n’a été publiée sur le Twitter de l’émission ni sur le site de RTL !

Premièrement, il s’agit tout de même de la négation d’une décision judiciaire exprimée avec une légèreté assez déconcertante puisque l’auteur de cette fake niouze, Monsieur Jean-Christophe Buisson, qui est, excusez du peu, historien au Figaro, mais également d’une réinvention totale d’un drame qui a conduit à la mort d’un jeune de 22 ans en 1986. Non seulement le jugement définitif au bout de trois ans d’enquête a condamné les policiers à des peines de prison avec sursis ce qui est déjà un scandale, mais le médecin légiste a clairement déclaré que le pauvre Malik Oussekine avait été massacré et il en portait les stigmates. Il y a eu même le témoignage de la personne qui lui a porté secours en lui ouvrant la porte et qui a lui-même été frappé par les policiers parce qu’il voulait le protéger ! De plus, ce pseudo journaliste, officiant au Figaro, va nous expliquer qu’il est mort de son problème d’insuline alors qu’il n’en est pas du tout question lorsqu’on s’intéresse à l’affaire étant donné qu’il avait un problème de rein et que ce n’est pas du tout le même organe. Bref, Monsieur Jean-Christophe Buisson a tout faux ! Même son propre journal a publié la vraie version de la mort du jeune Malik Oussekine comme vous pouvez le constater sur la capture écran ci-dessous.



Pire encore, Monsieur Jean-Christophe Buisson va tenir à s’excuser sur son compte Twitter en affirmant que ses propos tenus sur RTL donnaient à penser qu’il mettait en doute la version judiciaire officielle de la mort du jeune Malik Oussekine ! En d’autres termes il va doubler sa négation puisqu’il affirme que nous avons tous mal entendu ou mal compris, que ses propos pouvaient être autres ! Pourtant c’est très clair, les mots utilisés sont simples et précis.

On ne peut laisser ces chaînes radio minimiser les violences policières avec des mensonges grossiers visant à atténuer les scandales actuels ! Il faut être bien clair là-dessus, ce journaliste dans cette émission n’est là que pour soutenir le régime Macron/Castaner en pleine affaire Steve avec un rapport de l’IGPN contesté ce qui rend cette intervention encore plus grave et lamentable. Et comme le pire ne déçoit jamais, vous pouvez lire sur ce tweet ci-dessous posté par ce même journaliste Jean-Christophe Buisson en 2013 dans lequel il s’appuie justement sur l’exemple de la mort tragique du jeune Malik Oussekine afin de contrer un nouveau projet loi !



Ainsi, vous avez ici la preuve que nous avons affaire à des mercenaires de la plume qui retournent leur veste régulièrement afin de toujours se soumettre à la Doxa. Ces gens n’ont clairement aucune conviction, ils profitent tout simplement d’un système généreux qui leur offre 2 milliards d’euros de subventions chaque année, leur donne accès régulièrement et quotidiennement à des médias pour vendre de temps à autre un livre qu’ils n’ont même pas écrit eux-mêmes. Voici la triste réalité de la caste journalistique parisienne.