ayrault-meyer-habib-iran


Voici que l’ultra sioniste Meyer Habib, pourtant député de la nation, vient nous expliquer que commercer avec les Iraniens est une honte car son vrai pays, israhell, a décidé que c’était interdit. Cet agent subversif, ce sayan, vient accuser l’Iran de terrorisme, on se demande bien quand, comment et où ?!! Ces gens n’ont aucune limite et pendant une période de crise catastrophique et de chômage endémique, il se paie le luxe de refuser des contrats, du commerce avec un pays riche plein de liquidités et de débouchés. Ces gens n’aiment pas la France, ni son peuple. Ils utilisent le mensonge et la tromperie pour manipuler les peuples et leur imposer des stratégies perdantes à l’encontre de leurs propres intérêts.


Cap sur les marchés iraniens. 

Un an et demi après la signature de l’accord sur le nucléaire iranien, le 14 juillet 2015, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault est arrivé lundi 30 janvier à Téhéran. Accompagné par de nombreux chefs d’entreprise français, M. Ayraut espère développer les relations diplomatiques et surtout économiques avec l’Iran. Il rencontrera à ce titre notamment son homologue iranien Mohammad Javad Zarif et le président iranien Hassan Rohani, ainsi que le président du Parlement, l’influent Ali Larijani.

Pour le député de la 8e circonscription des Français de l’étranger, Meyer Habib (UDI), ce déplacement est une « honte ».

« En contradiction avec la politique de fermeté menée jusqu’à présent, en violation totale des engagements internationaux, au lieu de condamner cette agression caractérisée, au lieu de suspendre toute coopération, notre pays dépêche à Téhéran Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères, accompagné d’une délégation d’hommes d’affaires, pour négocier de juteux contrats commerciaux », a fustigé M. Habib sur sa page Facebook, lundi

« Quelle honte ! Et surtout, quel crédit la France peut-être encore avoir dans la lutte contre le terrorisme quand elle s’agenouille de la façon la plus indigne devant cet État djihadiste, qui sème la terreur dans tout le Moyen-Orient, instrumentalise comme une marionnette le […]

Benjamin Kalifa