Tiens tiens, encore un couple de stars hollywoodiennes qui se lève contre la vaccination obligatoire utilisant des produits qui ont déjà fait la preuve de leur nocivité ! Cette personne n’est même pas anti-vaccinaliste, elle veut juste des produits sûrs, sans danger pour ses enfants ainsi qu’une liberté d’adhésion à reconnaître au patient, ce qui n’est guère possible aujourd’hui.


Elle et son mari Justin Timberlake avaient révélé à la presse qu’ils ne vaccineraient pas leur fils, Silas Randall Timberlake.

L’actrice Jessica Biel a participé à plusieurs débats mardi 11 juin aux côtés de Robert Kennedy Jr., un fervent militant anti-vaccination bien connu en Californie. Et ça n’a pas plu à tout le monde.

Jessica Biel fait actuellement du lobbying contre un nouveau projet de loi controversé, le SB 276, qui limite la liberté des médecins dans le choix de vacciner ou non les enfants.

Craignant des complications, Jessica Biel et son mari Justin Timberlake avaient d’ailleurs révélé à la presse qu’ils ne vaccineraient pas leur fils, Silas Randall Timberlake.

« Dites merci à la courageuse Jessica Biel pour cette journée bien remplie et productive à la California State House », a commenté Kennedy dans un cliché posté sur Instagram.

Alors que le taux de vaccination a diminué en Californie pour la deuxième année consécutive, le projet de loi, rédigé par le Dr Richard Pan, sénateur et pédiatre, a pour objectif d’accroître la vigilance autour des exemptions médicales. Cette loi qui ne permettra plus aux parents d’éviter les vaccinations avec un simple mot du médecin est loin de mettre tout le monde d’accord.

Le terme « anti-vaxx » n’est pas adapté et relève de la « propagande pharmaceutique » et du « mensonge » a affirmé Kennedy dans The Daily Beast. D’après lui, l’actrice hollywoodienne s’engage surtout « pour des vaccins sûrs et pour la liberté médicale ».

« C’est une militante très efficace. Elle était très forte et très compétente. Extrêmement bien informée. Elle sait de quoi elle parle » a t-il confié.

Mais la position de Jessica Biel a immédiatement fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux.

« Moi découvrant que Jessica Biel fait partie des trends parce qu’elle est anti-vaccins »

Interrogé sur les récentes épidémies de rougeole qui touchent actuellement les États-Unis, Kennedy a insisté sur le fait que les exemptions relatives aux vaccins n’étaient pas responsables. « L’épidémie de rougeole n’a presque rien à voir avec les enfants non vaccinés », a-t-il déclaré.

Selon des responsables de la santé publique, la plupart des cas enregistrés aux États-Unis sont apparus dans des communautés où le taux de vaccination contre le virus est faible.


HuffPost

13 juin 2019