Information intéressante concernant la femme de l’ex-premier ministre algérien Abdelmalek Sellal – actuellement en prison – qui a essayé de fuir une seconde fois par le point frontière avec la Tunisie, le même par lequel l’oligarque Ali Haddad, muni de plusieurs passeports, a lui aussi tenté de s’échapper, sans succès !


De sources concordantes, l’écrivaine et femme d’affaires Farida Sellal, épouse de l’ancien Premier ministre Abdelmalek Salal, a été arrêtée par les services de sécurité alors qu’elle tentait de fuir par le poste frontière d’Oum T’boul dans la wilaya de Tarf voisine de la Tunisie pour la deuxième fois consécutive, mettant à profit l’affluence considérable d’Algériens se rendant en Tunisie à cette période de l’année, notamment après le 31 mars.

Farida Sellal est ingénieure en télécommunications et a travaillé pendant des années dans l’administration des postes et télécommunications, puis a obtenu un doctorat et a été professeure adjointe à l’Institut électronique de l’Université des sciences et technologies Houari Boumediene, à Bab Ezzouar.

Elle a acquis une expérience dans le domaine de la gestion et la réhabilitation des entreprises.

« Basée à Tamanrasset, elle a été présidente de l’association « Sauvez l’Imzad », sise à Tamanrasset ; en outre, elle a géré pendant plusieurs années le festival culturel international « Imzad » ».

Il y a quelques jours, le fils d’Abdelmalek Sellal a également été arrêté alors qu’il fuyait à l’étranger.


Ammar Kardoud

Aljazair1

25 août 2019
Titre original en arabe :    القبض على زوجة سلال وهي تحاول الفرار من”أم الطبول” نحو تونس
Traduction : Lelibrepenseur.org