Le nombre très bas de soutiens à cette journaliste convoquée par la DGSI est d’autant plus lamentable qu’il s’agit d’une journaliste réputée, très connue et qui passe très régulièrement dans les médias officiels ; elle est donc, en principe, censée avoir un vrai réseau. Pourtant, force est de constater que parmi les milliers de journalistes parisiens, sept seulement se sont présentés pour la soutenir ; autant dire une honte.

Bien évidemment, il ne faut pas compter sur FOG, Barbier, les deux guignols des Grandes Gueules, Jean‑Pierre Pernaut, Gilles Bouleau, Anne‑Sophie Lapix, Anne‑Claire Coudray, David Pujadas, PPDA, Julian Bugier, H. Roselmack,Laurence Ferrari, Arlette Chabot, Laurent Delahousse, Audrey Crespo-Mara, Jean-Michel Aphatie, Christophe Jakubyszyn, Carole Gaessler, béatrice Schönberg, Rachid M’Barki, Jean-Jacques Bourdin, Anne Nivat, toute l’équipe de Quotidien de Yann Barthès, Leïla Kaddour-Boudadi, Léa Salamé, Audrey Pulvar, Pascal Praud, Sonia Mabrouk, Apolline de Malherbe, Thomas Hughes, Claude Askolovitch… pour venir la soutenir. Ohhh que non !