Quand on ne respecte absolument aucune morale et que l’on veut coûte que coûte imposer sa vision décadente du monde en voulant rendre hommage à un pédocriminel en cavale comme Roman Polanski ! Rappelons que ce dernier cumule 12 plaintes pour viol et malgré tout ça, le patron de l’académie des Césars, M. Alain Terzian, n’a pas trouvé utile ni intelligent de se séparer de ce boulet. Du coup, il a fait exploser toute l’Académie et il peut ainsi remercier Polanski !


« Cette démission collective permettra de procéder au renouvellement complet de la direction », indique l’Académie présidée depuis 2003 par le producteur Alain Terzian.

Coup de tonnerre sur le cinéma français. La direction des César a annoncé jeudi 13 février au soir sa « démission collective », à quinze jours de la prochaine cérémonie annuelle, sur fond de crise, entre dénonciation de l’opacité de la gestion de l’Académie et la polémique Polanski.

« Pour honorer celles et ceux qui ont fait le cinéma en 2019, pour retrouver la sérénité et faire que la fête du cinéma reste une fête, le conseil d’administration de l’Association pour la promotion du cinéma (Académie des arts et technique du cinéma) a pris la décision à l’unanimité de démissionner », indique l’Académie présidée depuis 2003 par le producteur Alain Terzian.

Cette démission collective permettra de procéder au renouvellement complet de la direction des César, annonce un communiqué

Une assemblée générale se tiendra après la 45e cérémonie prévue…


Photo d’illustration : les sièges du théâtre du Châtelet lors de la 31ème cérémonie des César à Paris, le 25 février 2006.  (BERTRAND GUAY / AFP)

avatarfranceinfo / AFP

France Télévisions
14 février 2020