C’est donc le gendarme européen corrompu du médicament qui va nous dire demain si le vaccin AstraZeneca est dangereux pour la santé ou pas ! Pourtant ils savent tous qu’ils sont dirigés par les lobbyistes de Big Pharma, qu’ils n’ont aucune crédibilité. Idem pour l’ANSM en France si on se souvient du scandale du Mediator…