billets-colonies-francaises-algerie-banque-d-algerie-billet-5-francs-verset-coranique-haik


Lors de la dernière vidéo-débat entre Messieurs Pierre Dortiguier et Rachid Benaïssa (cf. ci-dessous), ce dernier avait parlé des billets de banque français des colonies, plus précisément ceux en circulation en Algérie, sur lesquels était imprimé, sur une de leurs faces, un verset coranique afin de dissuader les éventuels faussaires ou fraudeurs. Il s’agit du premier verset de la sourate éponyme (numéro 83) du Saint Coran et qui signifie tout simplement : « Malheur aux fraudeurs ».

affiche-tourisme-tunisie-voile-islamiqueLa république française était pourtant toujours laïque, la séparation de l’église et de l’État consommée depuis plus de 30 ans déjà, puisque ce billet date des années 40. Nous pouvons constater également sur ce billet la présence du voile islamique traditionnel algérien, le haïk ! Nous avions aussi fait remarquer la présence d’un grand nombre d’affiches publicitaires touristiques du temps des colonies où on ne s’embarrassait pas de mettre en avant le voile islamique, ça ne choquait absolument personne à l’époque.

Ainsi, avec de nombreuses preuves à l’appui, il faut bien se rendre à l’évidence que c’est la société française actuelle, ou plus exactement, l’élite politique ou médiatique dirigée par des agents subversifs dangereux, qui a changé sa façon de faire et de voir. On est passé tout simplement de la laïcité protectrice telle que conçue au départ, celle qui sépare le pouvoir du culte, afin de garantir son exercice aux citoyens de toutes croyances, au laïcisme tel que prôné par Vincent Peillon et qui n’est rien d’autre qu’une nouvelle religion – la religion de l’état annonce-t-il le plus sérieusement du monde – un genre de dictature de la pensée, un athégrisme dangereux qui refuse l’existence même de toute vie spirituelle et religieuse autre que celle du mammonisme progressiste actuel. On en est arrivé à une société qui interdit le culte islamique à ses citoyens, contre toute logique et en violation des textes institutionnels et des droits fondamentaux connus acquis de haute lutte : une société qui fait des obligations alimentaires religieuses une affaire d’État ; une société qui veut imposer de manière dictatoriale des comportements, tout en se disant libre, moderne, progressiste et pour l’expression illimitée de la liberté de conscience et des libertés humaines.

Non, les musulmans n’ont rien inventé, ni changé, ni modifié quoi que ce soit à leur comportement et à leur façon d’être. C’est bien la société occidentale qui a renié ses traditions, C’est bien la société occidentale qui se laisse manipuler par des agents de subversion d’une rare grossièreté qui viennent, aujourd’hui, expliquer aux Français comment penser, vivre et se comporter. Nous ne citerons pour exemple que des personnes d’une bêtise abyssale : Robert Ménard l’agent de la CIA dont M. Maxime Vivas a démontré la fonction réelle dans son excellent livre sur Reporters sans frontières. Enfin Éric Zemmour, le juif pratiquant qui se dit athée – plus français que Clovis le roi des Francs – qui distille une idéologie mensongère via des chiffres inventés de toutes pièces. Bref, tout ceci n’est pas très sérieux, d’autant que les faits sont têtus dans leur incontestable réalité.




L’autre face du billet :


billets-colonies-francaises-algerie-banque-d-algerie-billet-5-francs-verset-coranique-haik-verso