marie-oceane-bourguignon-entouree-de-ses-parents-lors-d-une-conference-de-presse-en-2013


Voici le cas d’une énième victime des effets secondaires du vaccin Gardasil qui était censé la préserver du cancer du col de l’utérus. Malheureusement lorsqu’un patient est victime d’effets secondaires quels qu’ils soient, il faut bien qu’il sache que pendant que le laboratoire responsable de son malheur continue à engranger des bénéfices, lui, passera une bonne décennie à fréquenter les avocats et à hanter les tribunaux afin de réclamer justice.Cette seule réalité extrêmement violente devrait inciter tout un chacun à faire très attention à ce qu’il prend comme médicament et à lire systématiquement les notices et la liste souvent interminable des effets secondaires.


Océane Bourguignon a vu sa vie chamboulée suite à la prise du vaccin contre le cancer du col de l’utérus.

Huit ans plus tard et après cinq ans de procédure pénale, son père va déposer une demande d’assignation au tribunal de Dax contre le laboratoire Sanofi Pasteur MSD.

Jean-Jacques Bourguignon revient à la charge. Le père d’Océane, cette jeune fille de 23 ans aujourd’hui, poursuit son combat pour faire reconnaître la dangerosité supposée du Gardasil, ce vaccin anti-papillomavirus recommandé contre les cancers du col de l’utérus. L’information a été révélée ce matin par France Bleu Gascogne et confirmée par l’intéressé : Jean-Jacques Bourguignon va faire parvenir cette…[…]


Sylvain Lapique – Sud Ouest