Cette modélisation effrayante réalisée dans trois pays (Inde, République du Kenya et Ukraine) montre que ces restrictions sanitaires sont extrêmement graves et vont empêcher un grand nombre de malades d’être diagnostiqués et d’avoir accès rapidement aux remèdes. Selon l’étude, trois mois de confinement pourraient causer 6.3 millions de nouveaux cas de tuberculose et 1.4 millions de décès supplémentaires dans les 5 années à venir ! C’est carrément un massacre, car à ce chiffre déjà effrayant, il faudra ajouter le nombre de décès dus au VIH, aux cancers non diagnostiqués à temps ou tout simplement la famine qui tue déjà des millions d’êtres humains chaque année et en grande majorité des enfants !

Les médecins morticoles qui poussent actuellement au confinement strict sont tout simplement des criminels et des inconscients qui devraient être enfermés et empêchés de s’exprimer sur les plateaux télé.