B eaucoup de questions restent posées au sujet de ce résultat catastrophique. Premièrement, il n’y a clairement pas d’effet spectaculaire de la vaccination, pourtant massive des 600 000 résidents des Ehpad. Comme le dit l’auteur du tweet ci-dessous, nous avons tout de même un taux de vaccination de près de 90 % pour la première injection et de 70 % pour la seconde dose ; on devrait donc avoir un résultat beaucoup plus significatif  étant donné les chiffres d’efficacité avancés par le fabricant des vaccins ainsi que le gouvernement. Rappelons qu’ils insistent beaucoup sur l’efficacité de ces vaccins contre les formes graves et donc la mortalité. Pourtant, comme vous pouvez le constater sur le tableau ci-dessous, la semaine dernière a comptabilisé 514 décès dans les Ehpad, chiffre en nette augmentation, plus du triple de la semaine précédente !





De plus, on n’arrive pas à comprendre qu’en mars 2021, on puisse avoir autant de cas malgré les restrictions sanitaires drastiques imposées aux résidents des Ehpad même lorsqu’ils sont vaccinés puisqu’on les empêche toujours de sortir ! Reste à savoir et à poser une question cruciale : est-ce la maladie qui tue les résidents où est-ce le vaccin ?

Vous pouvez également remarquer que les techniques de comptage de cette mortalité ont totalement changé et que nous ne disposons pas encore des derniers chiffres car comme vous vous en doutez, quand la température est trop élevée, il n’y a rien de mieux à faire que de casser le thermomètre…

Bien entendu, nous allons suivre ces chiffres avec intérêt dans les jours à venir pour voir si effectivement la vaccination massive des Ehpad tient sa promesse.