LAssemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a validé le 27 janvier 2021 la résolution 2361 avec une très forte majorité de 115 voix pour, 2 contre ainsi que 13 abstentions. L’article 7.3.1. est très clair puisqu’il demande aux états membres de s’assurer que les citoyens soient informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pression politique, sociale ou autre pour se faire vacciner si, bien entendu, elle ne souhaite pas le faire. Ensuite, l’article 7.3.2. va plus loin en demandant aux états membres de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination du fait de  ne pas être vacciné en raison justement du risque potentiel pour la santé !

En d’autres termes, toutes les  âneries débitées par Emmanuel Macron ce 12 juillet 2021 à 20 heures sont contre cette résolution qu’il se doit de respecter, sachant que la France l’a signée. Il sait très bien que sa volonté de rendre la vaccination obligatoire ne tient pas légalement, il va donc piétiner l’État de droit pour le faire. Ceci ne démontrera qu’une énième fois que c’est un voyou à la solde d’une élite qui compte ne plus rien respecter.

Ce texte de loi ratifié il y a moins de six mois est loin d’être le seul puisqu’il en existe une bonne douzaine d’autres que la France a signés. Si Macron veut continuer sur cette voie il sera obligé de se transformer en dictateur, sa position est intenable et la révolution est devenue moralement obligatoire.



7.3. pour ce qui est de garantir un niveau élevé d’acceptation des vaccins:
7.3.1. de s’assurer que les citoyens et citoyennes sont informés que la vaccination n’est pas
obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire
vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement;
7.3.2. de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été
vacciné, en raison de risques potentiels pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner…