Et ce monsieur doit être surdiplômé et très bien payé par le contribuable pour nous sortir une telle bêtise malgré la gravité de la situation et l’explosion du nombre de suicides chez les forces de l’ordre. Il est clair qu’il est beaucoup plus facile d’acheter quelques merguez et autres chipolatas que d’améliorer le quotidien des forces de l’ordre en augmentant les effectifs et en leur donnant les moyens de leurs missions, c’est beaucoup moins cher effectivement.

Là, pour le coup, c’est vraiment insultant et humiliant de constater que la seule solution à ce désastre humain pondue par une direction incompétente se trouve dans l’organisation de barbecues.


Éric Morvan, le directeur de la police nationale, a adressé une note à tous les directeurs de service afin qu’ils prennent des mesures pour renforcer le lien social et le sentiment d’appartenance à un collectif au sein de la police.

Alors que 31 policiers ont mis fin à leurs jours depuis le début de l’année 2019, Éric Morvan, le directeur de la police nationale, a adressé une note en date du 27 mai à tous les directeurs de service, que franceinfo a pu consulter. Il réclame davantage de « convivialité » au sein de la police. Cette note appelle à une forte « mobilisation contre le suicide ». Le directeur de la police invite les cadres à « organiser des temps…


Photo d’illustration : rassemblement de policiers devant le commissariat de Montpellier, au lendemain du suicide d’une de leurs collègues, le 19 avril 2019. (SYLVAIN THOMAS / AFP)