jean-paul-dupré-limoux-sextape-PS-GODF


Encore un scandale sordide impliquant l’ex-député et actuel maire de la ville de Limoux (Aude), dans une histoire d’adultère et de sextape ayant fuité sur Internet et postée sur YouTube. Le blogueur nationaliste Boris Le Lay ainsi que le rappeur Amalek sont à l’origine de la diffusion de la vidéo ainsi que d’un dossier assez consistant contenant aussi bien des vidéos que des échanges SMS, des enregistrements de conversations téléphoniques, des relevés bancaires avec deux virements importants de 30 000 et 20 000 €, des photographies d’hématomes…

Certes il est manifestement question ici d’atteinte à la vie privée, à moins qu’il n’y ait eu maltraitance, harcèlement, chantage… c’est donc à la justice de faire le travail nécessaire et ainsi soit protéger la supposée victime ou rendre justice à Monsieur Jean-Paul Dupré. Nous espérons seulement pour la présumée victime qui dit avoir déposé plainte que son procès sera dépaysé, car il faut bien savoir que la région de Narbonne est la plus densément peuplée de francs-maçons, sachant que Monsieur Jean-Paul Dupré est lui-même franc-maçon.

Il reste néanmoins une question à se poser : pourquoi les médias locaux et nationaux n’ont-ils pas parlé de cette affaire comme ils l’ont fait et de la même manière que pour celles de Dominique Strauss-Kahn, George Tron, Denis Baupin… Un ou deux articles ont été écrits sur cette affaire qui ont été repris ici et là et pas un seul mot dans la presse nationale officielle hertzienne ! Curieux non ?

boris-le-layQuant à l’auteur de ces révélations, Monsieur Boris Le Lay, la visualisation de sa vidéo laisse clairement comprendre qu’il s’agit d’un chantage qu’il exerce contre les socialistes qui le harcèlent judiciairement selon lui ; il n’est donc pas question de la défense et du sauvetage de la veuve et de l’orphelin mais bien d’un intérêt immédiat dans cette affaire. Il ne nous reste plus qu’à lui poser une question simple, lui le nationaliste pathologique et adepte du classement des peuples en fonction de leur quotient intellectuel et de la supériorité de la race blanche : à quelle « race » appartiendrait Monsieur Jean-Paul Dupré et quel serait son QI ? Il serait pertinent de se poser aussi la question concernant son homonyme, l’ex-patron de TF1, Patrick le Lay, un des responsables de l’industrie de l’abrutissement des masses pendant 40 ans ! Vous savez, c’est le frère-la-truelle qui voulait vendre à Coca-Cola du « temps de cerveau humain disponible » ! Quelle est donc, là encore, la « race » de cette personnalité médiatique ? À quel niveau son quotient intellectuel s’élève-t-il ? À … ?! Bref, l’Occident – comme les autres peuples du monde d’ailleurs – n’a besoin de personne pour couler tout seul comme un grand.


UN MILITANT DE L’ULTRA DROITE EN FUITE AU JAPON DÉVOILE SUR YOUTUBE UNE SEX-TAPE DU DÉPUTÉ MAIRE DE LIMOUX

Un homme condamné pour « provocation à la haine raciale » et installé au Japon pour fuir la justice vient de diffuser sur YouTube une vidéo de délation révélant des échanges intimes entre le député-maire socialiste de Limoux (Aude) et sa maîtresse présumée. Le délateur explique être lui-même victime d’un « complot » orchestré par les juges et le PS. L’élu a porté plainte.

L’affaire est étrange, mais le député-maire (PS) de Limoux (dans le département de l’Aude) Jean-Paul Dupré a déjà annoncé avoir porté plainte. Il est en effet la victime de « révélations » d’un certain Boris Le Lay, qui a diffusé sur YouTube une vidéo où il diffuse des images intimes du député-maire et des échanges de textos que ce dernier a envoyé à une femme mariée. Des images de relevés bancaires montrant des virements entre le compte du maire et de la femme pour un montant de 50.000 euros sont aussi dévoilées. Le tout est également accompagné de la bande-son d’une conversation téléphonique.

Le délateur explique quil s’agit de preuves que l’élu a procuré un travail et de l’argent à sa maîtresse pour que cette dernière ne rende pas accessible les images de ces vidéos intimes. Il explique également dans une autre vidéo sa motivation à diffuser en ligne de tels « documents ». L’homme installé au Japon, fuit la justice française qui l’a condamné à deux reprises à de la prison ferme pour « provocation à la haine raciale ». Or, Boris Le Lay, qui se définit sur son compte Twitter comme « breton » et « militant nationaliste » explique qu’il est la victime d’un complot mêlant des juges et le Parti socialiste en Bretagne. Ce serait en quelque sorte pour jeter le discrédit sur un élu socialiste, bien que les motivations ne soient pas très claires.

Jean-Paul Dupré a précisément porté plainte contre un couple de Limouxins, contre un hébergeur de sites internet pornographiques et contre « toute personne participant à la diffusion » des images en question.

Député de la 3e circonscription de l’Aude depuis 1997 (et maire depuis 1989) sans discontinuer, Jean-Paul Dupré ne se représente pas dimanche 11 pour un cinquième mandat.