Ce n’est que le début du travail mais on peut déjà constater au Maroc le rétablissement de nombreux patients traités avec le protocole de l’IHU de Marseille qui consiste à administrer de l’hydroxychloroquine associée à de l’azithromycine. Bien sûr, la déclaration des responsables de l’hôpital a une connotation politique qui n’altère en rien, cependant, la réalité de la guérison de nombreux patients.


L’euphorie du succès a submergé l’hôpital de Sidi Saïd à Meknès, après que 11 cas de coronavirus nouvellement infectés se soient complètement rétablis et libérés vendredi soir par le personnel hospitalier en présence d’un certain nombre de responsables de la région, lors d’une cérémonie officielle marquée par la joie d’avoir vaincu ce dangereux virus.

Ravis du rétablissement collectif de ces cas  – des patients complètement rétablis – ainsi que des membres de leur famille qui attendaient avec impatience dans la cour de cet établissement de santé.



Mahdi Al-Ballouti, directeur régional de la santé dans la région de Fès Meknès, a déclaré que les personnes ayant quitté l’hôpital de Sidi Said jouissent d’une bonne santé, notant que les médicaments que le ministère de la Santé a introduits dans le traitement des patients, en référence à l’utilisation de chloroquine dans le traitement, ont eu un impact positif sur la santé des patients. En plus des soins spéciaux prodigués à l’intérieur de l’hôpital et de l’expérience de ses agents.

Monsieur Al-Ballouti a déclaré, dans une déclaration à Hespress, que la mise en œuvre du protocole de traitement adopté par le ministère de la Santé dans le traitement des patients « Covid-19 » commence à porter ses fruits aujourd’hui sur le terrain : « Nous ne pouvons que nous réjouir des efforts déployés par le ministère et tous les autres intervenants ».



Le directeur régional de la santé de la région de Fès Meknès a ajouté : « Ces résultats nous ont enthousiasmés et nous incitent à aller de l’avant, tant les signes de bon augure commencent à apparaître ; il appartient aux Marocains de faire preuve d’un peu de patience, et qu’ils s’engagent à rester chez eux, car cela profite à tous, ce qui nous permettra de vaincre cette épidémie qui sévit dans le monde entier. » .

Pour sa part, la Docteure Chafika Ghaouzi, chargée de communication auprès de la direction régionale du ministère de la santé de la région de Fès Meknès s’est confiée à Hespress en confirmant que les 11 cas identiques de convalescence, dont la plupart étaient âgés de plus de 60 ans, ont exprimé, à cette occasion, sa profonde satisfaction pour le professionnalisme avec lequel le personnel hospitalier précité s’est distingué par  l’étendue de son dévouement au travail pour assurer la sauvegarde de la vie vie des personnes infectées par le nouveau virus Corona.



La même porte-parole a indiqué que des cas similaires de rétablissement feront l’objet d’un suivi par les équipes de santé de la Délégation régionale de la santé de Meknès et la direction régionale de la santé de la région de Fès Meknès, soulignant que l’hôpital de Sidi Saïd a reçu jusqu’à présent 53 cas, dont 15 ont été entièrement récupérés.

Il est à noter que c’est la première fois depuis l’apparition de la nouvelle épidémie « Corona » au Maroc, qu’une guérison massive de cette ampleur est déclarée à propos des personnes infectées par le nouveau virus « Corona » dans un hôpital du Royaume.


Rachid Al Kouirti

Hespress

4 avril 2020

Titre original :

شفاء جماعي من « كورونا » .. المغرب يحصد ثمار البروتوكول العلاجي

Traduction :

Lelibrepenseur.org