Très intéressante réflexion concernant la dangerosité de la dérive méthodologiste stupide de la médecine moderne de certains naïfs idéologues. La priorité est de soigner surtout en situation d’urgence et non pas de réaliser des essais complexes aux résultats incertains !