Comment peuvent-ils prendre des décisions aussi graves alors que les chiffres indiquent l’inverse ? Ces gens sortent-ils parfois de leurs bureaux pour aller sur le terrain et voir ce qui s’y passe ?

Où était ce responsable de l’AP-HM lorsqu’il s’agissait de défendre l’hôpital public et en augmenter les moyens afin d’être prêt lorsqu’une crise sanitaire poindrait son nez ?


Dans un courrier au président de la commission médicale de l’AP-HM, le patron de l’IHU Méditerranée Infection pointe la « responsabilité » de ses collègues médecins.

« Vous portez une responsabilité dans les mesures déraisonnables prises contre la ville, par le ministre de la santé. » Dans un courrier très sec daté de jeudi 24 septembre, le professeur Didier Raoult accuse ses collègues de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) de diffuser des « messages alarmistes qui ne reflètent absolument pas la réalité » et d’avoir déclenché en partie les nouvelles contraintes sanitaires annoncées par Olivier Veran et qui ont provoqué de violentes réactions à Marseille dans les milieux politiques et économiques.