rappeur_nelly_concert_saoudie
Le rappeur Nelly en Arabie saoudite pour un concert inédit, réservé aux hommes © AFP / Ali Al-Naimi

Vous pensiez qu’il allaient importer de la musique classique, du andaloussi, du chaabi, du maalouf, ou je ne sais quel autre style musical ancien et raffiné ! Bien sûr que non ! Ils adorent le rap, le raï et tout ce qui se fait de plus misérable et dégradant, c’était à prévoir.


Le rappeur américain Nelly s’est produit jeudi soir dans la ville saoudienne de Jeddah, une première en Arabie saoudite, même si le concert n’était réservé qu’aux hommes.

Ce concert s’inscrit dans le cadre des projets d’ouverture de ce royaume ultraconservateur du Golfe, qui cherche notamment à développer son offre de divertissement.

La chanteuse libanaise Hiba Tawaji s’était produite la semaine dernière à Ryad, pour un tout premier concert réservé aux femmes dans la capitale saoudienne.

Dans le cadre de ses projets, l’Arabie saoudite a récemment organisé des évènements ouverts aux deux sexes et annoncé l’ouverture prochaine de salles de cinéma.

« C’est incroyable de constater que ta musique (…) est appréciée partout, par des gens qui ne t’ont jamais rencontré », a affirmé Nelly avant le début de son concert jeudi.

Nelly, 42 ans, a remporté trois Grammys et est l’interprète de plusieurs grands succès populaires, comme « Hot in Herre ».

L’acteur américain John Travolta est lui aussi en Arabie saoudite où il participe vendredi à Ryad à une rencontre pour parler de son parcours artistique et des « secrets de Hollywood ».

Ces événements s’inscrivent dans le cadre d’un vaste plan de « modernisation » lancé par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane dans un pays ultraconservateur, où la moitié de la population a moins de 25 ans.

Outre la diversification de l’économie encore trop dépendante du […]


Le Point / AFP