Témoignage assez choquant et déconcertant du Dr Gérard Delépine qui présente son livre Hystérie vaccinale en expliquant comment la médecine moderne a totalement dérapé depuis deux décennies à cause de l’influence délétère et criminelle d’un des plus grands lobbys au monde, Big Pharma. Il s’agit d’une standardisation du parcours de soins qui laisse très peu de place à l’intelligence du praticien et à son expérience professionnelle et qui pousse systématiquement au surdiagnostic médical et ainsi à toujours plus de profits et de dividendes pour Big Pharma. C’est encore une fois le témoignage d’un médecin diplômé, ayant exercé en France pendant plusieurs décennies et non le témoignage d’un charlatan.


Les dérives du surdiagnostic médical par le Dr Gérard Delépine

Sous couvert d’imposer à notre pays une «  médecine fondée sur les preuves  », on assiste depuis quelques années au démantèlement en règle de notre système de soins et de protection sociale. Une orientation idéologique devenue une véritable religion pour certains : la standardisation. Désormais, pour être «  scientifiquement correct », les traitements doivent être uniformisés, les soignants robotisés et les patients normalisés. Ces dérives, encouragées par les grandes firmes pharmaceutiques et appliquées par une bureaucratie tatillonne, ont élevé les essais thérapeutiques au rang d’horizon indépassable pour tous les traitements à venir. Et malheur aux médecins, malades et familles qui ne se convertiraient pas à ce nouveau dogme ! À la fois témoignage bouleversant sur son vécu auprès d’enfants malades du cancer et réquisitoire argumenté contre un système de plus en plus totalitaire qui rejette les fondamentaux de la médecine d’Hippocrate, avec un Surdiagnostic encouragé par les laboratoires et ancré dans les mentalités des patients devenus « clients », l’ouvrage du docteur Nicole Delépine est surtout un vibrant plaidoyer pour la liberté thérapeutique.


Factuelle 66