Le cynisme de ces gens n’a pas de limite, ils sont dangereux pour la paix publique. Ils disent une chose puis son inverse sans rougir ni trembler, c’est déstabilisant. Olivier Véran fait la même chose depuis des mois, Buzyn avant lui… sans oublier Macron.