Il est tout de même curieux que personne ne parle de ce héros de guerre ! Ils en pensent quoi les : Zemmour, É. Lévy, Finkie, Habib, FOG, Zineb, Rayski, Poisson, de Villiers, Goldnadel… Dire que Lydia Guirous, la porte-parole de LR, a passé cette semaine dans les médias à traiter l’islam de nazisme ! Une belle bande d’escrocs et de pyromanes.


Né en 1320 de l’hégire (1902) en Algérie, Abdelkader Mesli est, après avoir été docker, charpentier puis employé des mines, nommé imam de la Mosquée de Paris à ses 28 ans. Au départ de la Seconde guerre mondiale, il s’engage alors a sauver les juifs séfarades traqués par la Gestapo. Delivrant de faux certificats d’appartenance à l’islam, il en aurait sauvé entre 500 à 1 600. Engagé aussi dans la résistance, il est finalement dénoncé peu avant la fin de la guerre et déporté à Dachau puis à Mauthausen-Ebensee. Il en reviendra le 24 mai 1945. Il n’avait, malgré les mauvais traitements subis, jamais dénoncé quiconque.