Une étude importante sur 48 440 patients adultes vient d’être publiée au BMJ concernant la dangerosité de l’inactivité physique – donc du confinement – sur les malades covid19.

Les conclusions sont limpides et très inquiétantes : les patients qui étaient constamment inactifs présentent un risque plus élevé d’hospitalisation, d’admission en soins intensifs et de décès dus à COVID-19 par rapport aux patients qui pratiquaient une activité physique.

Donc, pour mieux comprendre l’absurdité de la situation actuelle. Non seulement les confinements ne servent à rien et n’arrivent pas à faire baisser la contagiosité mais ça aggrave aussi la maladie à cause de l’inactivité physique ! Merci Ferguson, merci Macron.