Voici donc la stratégie du Front National : surfer sur les peurs, la crise… en créant et en amplifiant les événements du quotidien, afin de se présenter comme les sauveurs de la Nation alors qu’hier, lors du vote du mariage pour tous, il n’y avait personne dans les manifs. Pire encore, ils sont infiltrés autant que les autres partis par la secte maçonnique, sans oublier le lobby sioniste qui manœuvre en coulisse. Bref, une belle supercherie et une amère déception en perspective.