Extraordinaire ministre des Affaires étrangères que ce Laurent Fabius ! On ne comprend pas le concept de « bout de grippe », par contre on a bien vu tout ses petits roupillons qu’il faisait lors des déplacements officiels ou tout simplement ses réunions de travail et autres congrès en France même. A presque 70 ans, ce politicard sénile est fatigué, il n’arrive plus à assumer la charge de travail qui est la sienne. Il continue à être grassement payé par le contribuable que vous êtes…
Quant à l’incident de Prague, il est évident à l’écran qu’il s’agirait plutôt d’un excès de boissons alcoolisées que de grippe hypothétique. Allez, un petit dodo et on continue à détruire la France…


POLITIQUE – Laurent Fabius va bien, merci. Invité du Grand rendez-vous dimanche matin sur Europe 1, le ministre français des Affaires étrangères, 69 ans, a assuré être « en super forme », une semaine après un malaise en public à Prague qu’il a attribué à un « bout de grippe ».

Laurent Fabius avait été victime d’un malaise passager lors d’une conférence de presse à Prague et avait dû quitter la salle. Ce malaise avait alimenté des spéculations sur son état de santé et sur son avenir.. « J’ai eu un bout de grippe mais maintenant c’est fini, physiquement je suis en super forme. Intellectuellement, c’est à vous de juger », a-t-il plaisanté lors de son interview que vous pouvez regarder au-dessus de cet article.

Pour Laurent Fabius, les rumeurs autour de sa santé sont « incroyables ». « On peut faire la liste des maladies, à partir de l’encyclopédie des maladies, mais je suis désolé de vous dire que ça va très bien ».

Quant à la suite, « je suis très bien là où je suis, j’ai la chance et l’honneur de diriger aux côtés du président de la République la diplomatie française », a-t-il ajouté. Le nom du ministre a été cité ces derniers mois pour la présidence du Conseil constitutionnel, à pourvoir au printemps prochain.