Voici les résultats de cultures biologiques de différents masques portés plus ou moins longtemps et qui sont à vrai dire assez effrayants ! Nous pouvons constater que les masques qui ont été portés le plus longtemps sont pleins de bactéries et de micro-organismes très dangereux qui vont se multiplier d’autant plus facilement qu’il fait chaud et que le taux d’humidité augmente. Ce sera notamment le cas des masques chers que les gens vont porter très longtemps. Ce sera la cause de maladies respiratoires sérieuses car l’accumulation de ces micro-organismes pathogènes devant la cavité buccale facilitera leur inhalation.



Publiée le 19 juillet 2020

Microbiologie : une très curieuse culture


Une pharmacienne clinique espagnole, chef d’un laboratoire médical, décide de faire une expérience inédite motivée par le témoignage d’une amie, laquelle était tombée malade d’une rhino-pharyngite après avoir été exposée à l’utilisation du masque, censé nous protéger et protéger les autres…

Voir référence : Marisa García Alonso  https://congreso.senmo.org/index.php/…


vivavalval