Réflexion du Jour-01-04-2018-LLP


Multiplication des sondages truqués qui prouveraient le manque de soutien populaire à la mobilisation des cheminots. Pourtant, lorsqu’il y a des millions de personnes dans la rue pour protester, l’exécutif explique que ce n’est pas la rue qui gouverne ! C’est la fameuse arnaque du pile je gagne, face tu perds, dans tous les cas le gouverne-ment, et les médias à sa solde, gagnent. La ficelle est grossière et aveuglante mais ça marche quand même.

C’est totalement stupide d’autant que l’on ne voit pas comment une grève des trains pourrait rendre heureux les autres salariés mais là n’est pas la question puisqu’il s’agit de défendre les intérêts des cheminots. Lorsqu’il sera question d’une grève dans le milieu de la santé, celle-ci n’arrangera pas les affaires des cheminots malades et ainsi de suite ! On ne fait pas une grève pour faire plaisir aux gens ou pour les embêter, en fait une grève pour défendre les intérêts d’un corps de métier contre un système politique corrompu et soumis aux lobbies et à la finance apatride.

Nous avons également la technique qui consiste à expliquer au peuple que les cheminots prennent en otage les travailleurs afin de monter certains salariés contre d’autres et affaiblir le mouvement.