Le rire à gorge déployée est réellement salvateur car lui seul peut nous délivrer d’une telle scène burlesque et invraisemblable. Après avoir déposé à l’INPI son nom d’emprunt, le nom sous lequel il officie et exerce son « ministère », et dont il craint qu’il ne lui soit usurpé (sens aigu de la propriété oblige !), Morgan « Prie$t » Le Bail se livre dans ce montage hilarant à un baptême de masse, au rythme affolant de la caisse enregistreuse. Bravo à Quenellator et son équipe pour ce travail de fourmi assez fastidieux et très utile pour mon procès… La massification d’un rite qui devrait être réfléchi et réalisé sans aucune contrepartie d’aucune sorte, dans une atmosphère d’isolement et de recueillement, faisant suite à un long cheminement spirituel, ne fait que le dévaloriser aux yeux de tous, surtout lorsque l’officiant se distingue par son extravagance et une excentricité confinant au ridicule.


5650 € Au nom du trajet, du préjudice moral et du ministère ! Amen … 50 euros 🙂

Petit montage humoristique 🙂