Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Informations

M. Sellal, Premier ministre algérien, reçoit le commandant de l’AFRICOM 

Ces rencontres et autres réunions du genre sont passées dans les mœurs depuis belle lurette déjà ; il n’y a qu’à voir, sur cette photo, le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah (76 ans et demi), souriant, assis au voisinage immédiat du représentant de l’entité sioniste scélérate. Qui eût cru à cet abandon des principes qui ont guidé l’Algérie et son peuple dans les années 70 ? L’Algérie fière et rebelle n’est plus que l’ombre d’elle-même, entièrement soumise à l’Occident. N’a-t-elle pas permis à des avions de guerre étrangers de survoler son espace aérien ? Les dirigeants du pays libéré par un million et demi de Martyrs, n’ont-ils pas failli en permettant le bradage de ses richesses nationales et en les dilapidant eux-mêmes, ouvrant des comptes off shore, dans des paradis fiscaux ? À présent, ils renoncent jusqu’à la souveraineté nationale et se plient sans sourciller aux ordres venus de l’Occident islamophobe.

Maghreb

Algérie/BAC 2016 : une salle d’examen spécialement aménagée pour le fils d’un général-major ! 

De tels comportements, inimaginables il y a encore deux décennies, témoignent de la déliquescence totale de l’État. Ils sont aussi le reflet de l’amoralité qui règne dans les sphères du pouvoir où l’on voit la pseudo élite donner le bel exemple à ses rejetons, au mépris souverain de la populace. Quand on songe, en plus, aux fuites massives des sujets qui ont conduit, cette année, à l’annulation pure et simple de la session et à l’arrestation de dizaines de personnes impliquées dans ce scandale national, on se dit qu’il y a décidément beaucoup à faire en Algérie, avant de redresser la barre. Nous aimerions tant connaître les explications de Madame Noria Benghebrit, la ministre de l’éducation nationale et autant que possible celles du général-major Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale.

Géopolitique

Sublime : Kabyle Vs Arabe, la réalité du terrain à Tizi-Ouzou ! 

Superbe vidéo caméra cachée, malheureusement qu’en arabe et kabyle et non encore traduite, qui reflète parfaitement la situation sur le terrain au centre de Tizi-Ouzou : il n’y a aucun souci entre arabes et kabyles dans le réel sauf dans le cerveau de quelques personnes mal intentionnées et stipendiées. À voir et diffuser d’urgence. Si quelqu’un se propose de traduire cette vidéo serait parfait.

Maghreb

Algérie – Israël : la normalisation des traîtres ! 

Voici un article qui a le courage de dire les choses et d’analyser les derniers événements géopolitiques entre l’Algérie et l’entité sioniste scélérate. Les élites traîtresses algériennes auront à rendre compte un jour ou l’autre de leur félonie et de leur intelligence avec l’ennemi de toujours ; il faut dire que l’on a l’impression que ce jour se rapproche dangereusement…

Informations

Algérie : quand le bac 2016 vire au scandale national 

En dehors du coût que représente l’organisation nationale d’un baccalauréat pour 850.000 élèves, il faut bien affirmer que ces fuites sont une agression directe dirigée contre l’Algérie par des ennemis redoutables. L’incompétence flagrante de la ministre actuelle est la seule cause de cette débâcle et elle en est la seule responsable. Cette dame voulait introduire l’arabe dialectal ou darja, car elle estimait que les étudiants avaient de trop mauvaises notes en arabe littéraire !!! On la comprend puisqu’elle-même est incapable d’aligner deux phrases en arabe classique (sic), alors qu’elle est ministre de l’éducation d’un pays où l’arabe est la langue officielle selon la constitution ! Un peu comme comme en France où son ministère maçonnique introduit des techniques d’abrutissement de masse en abaissant toujours plus le niveau, afin de ne pas trop le remarquer. On pourra ainsi donner un 15 à un cancre et faire semblant de croire que c’est le même 15/20 d’il y a 30 ans…

Informations

Le Roi d’Espagne, une « princesse » allemande et Chakib Khelil 

Les scandales se suivent et se ressemblent et la corruption d’état, ce cancer métastatique qui ronge l’Algérie est au centre de cette nouvelle affaire. Les pots de vin versés sont faramineux et donnent le vertige. La justice reste en retrait et garde un silence étrange qui témoigne de sa complicité. La situation est réellement préoccupante en Algérie et il est plus que temps de faire le ménage pour sauver ce qu’il y a encore à sauver. L’armée — les jeunes officiers — , gardienne des institutions se doit de siffler, au plus vite, la fin de la récréation et de rétablir l’autorité de l’état et de la justice, afin de mettre de l’ordre dans la maison et de punir, avec la plus grande sévérité, les brigands qui ont détruit le pays.