Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Eco & Finance

Enfin : la BCE abandonne le billet de 500 euros après 16 ans de trafic ! 

Quelle idée stupide que de créer un billet qui représente la moitié du salaire de base ! Quelle idée stupide que de donner les moyens aux grand bandits en col blanc (et autres mafieux) de transporter des sommes faramineuses avec une simplicité enfantine ! Bref, encore une excellente idée de nos politiciens et techniciens européistes que l’on doit donc à l’Union européenne… Il faut donc 16 ans à ces imbéciles pour rectifier une telle erreur.

Eco & Finance

Que sont devenus les 1100 milliards d’euros injectés dans la zone euro en 2014 ? 

Ces 1100 milliards d’€ ne concernent qu’une partie minime des injections de monnaie de singe dans l’économie européenne. Il faut y ajouter toutes les autres productions de planches à billets réalisées depuis la crise des subprimes de 2008. Pourtant, la crise y est toujours, encore plus grave qu’avant ; le chômage explose, le coût de la vie augmente… rien ne va plus. Comment expliquer cela ?

Eco & Finance

L’euro, un échec inéluctable par Bruno Lemaire 

Tout esprit sain et honnête ne peut que confirmer que l’€ est une gigantesque erreur pour ne pas dire arnaque. Il est essentiel et vital d’en sortir avant qu’il ne soit trop tard. Il faut remettre le pouvoir monétaire, donc le résultat du travail de 65 millions de Français entre les mains d’une autorité, d’un gouvernement national. Point. Il est inconcevable de laisser ce pouvoir régalien entre les mains de technocrates non élus, que personnes ne connait et qui travaillent pour des intérêts qui ne sont pas ceux du peuple.

Eco & Finance

Ce que doit à ses consœurs une banque centrale qui quitte l’euro : la prime de sortie – Vincent BROUSSEAU 

J’ai eu récemment l’occasion de présenter une conférence dans quelques villes du Midi de la France. J’y donnais en particulier le calcul de la « prime de sortie » dont la banque centrale d’un pays quittant l’euro se trouve redevable envers ses ex-consœurs.

Le hasard a voulu que quelques jours plus tard le président de la Bundesbank s’exprimât sur le même sujet, dans le cas spécifique de la Grèce, et redonnât ce même calcul. Mis à part le fait que ses données étaient plus à jour que les miennes, la concordance était complète. En somme, ce que je disais a été confirmé par une autorité tout à fait indépendante de l’UPR, et peu suspecte de mal comprendre le sujet.

Eco & Finance

Grèce : réouverture lundi de la Bourse d’Athènes après 5 semaines de fermeture 

C’est assez extraordinaire, ça se passait plus ou moins calmement et correctement, dès que la bourse réouvre ses portes, c’est le chaos. En réalité, cette invention diabolique est le pire ennemi de l’humanité, preuve en est encore une fois en Grèce ce lundi. L’économie mondiale et l’emploi se porteraient bien mieux sans cette sangsue qu’est la financiarisation de l’économie représentée par la bourse.