Encore une nouvelle tentative des bien-pensants et autres imbéciles qui refusent donc aux parents la moindre correction, sous prétexte qu’elle serait dangereuse pour la santé mentale de leur progéniture. C’est pourtant exactement l’inverse que nous vivons quotidiennement : des enfants de plus en plus déséquilibrés mentalement car vivant en dehors de toute structure sérieuse en mesure de les éduquer. C’est aussi la même chose en ce qui concerne l’instruction et l’éducation puisque ces mêmes professionnels incompétents nous expliquent que l’orthographe est trop compliquée et qu’il faudra la simplifier afin que les enfants s’améliorent et obtiennent de meilleurs résultats. Sur le terrain c’est exactement l’inverse que nous constatons puisque l’éducation nationale forme de plus en plus d’illettrés.