Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
À la une

Putsch, hold-up et braquage, les dessous mafieux de l’association de la mosquée de l’avenue Camille Pelletan (Gaudin, Bariki, RG, Djellil, Bouzenzen…) 

Nous allons vous relater aujourd’hui comment la plus ancienne mosquée de Marseille, un édifice attachant et chargé d’histoire, dont la mémoire féconde est restituée par chaque pan de mur et chaque détail de son architecture et de son environnement, s’est retrouvée au centre d’un véritable hold-up. Il s’agit d’une histoire extraordinaire, abracadabrantesque, à peine croyable, dans laquelle on assistera à la commission d’un faux et usage de faux, suivi d’un faux en écriture publique réalisé par des politiciens éminents de la cité phocéenne qui ont cautionné cet acte répréhensible digne du Chicago des années 30, ce qui a permis de faire main basse sur le compte bancaire de l’association alors que l’un des membres historiques, le fils du fondateur, a fait l’objet d’un braquage. On peut compter également plusieurs agressions, menaces de mort…

Politique

Actualité judiciaire # 5 : P. Bergé, Soral et la Mairie de Marseille/Salah Bariki ! 

Voici la dernière vidéo de mise à jour des procédures judiciaires en cours contre Monsieur Salim LAIBI ; véritable harcèlement qui rend très difficile le travail d’information, car particulièrement chronophage. Il sera question dans cette vidéo du procès contre Monsieur Pierre Bergé décédé début septembre, ce qui ne met pas fin à la procédure, l’audience initiale ayant été renvoyée à début décembre pour fixation. Ensuite, il sera question du procès en appel perdu par Alain Soral devant la cour d’Aix-en-Provence, pour diffamation contre la personne de Monsieur Salim Laïbi. Il est important de souligner que la seule défense de Monsieur Soral aura été de nier, comme il l’avait fait en première instance, que le compte Facebook fût le sien, en n’ayant donc, à aucun moment, apporté le moindre début de preuve quant à la véracité de ses propos ! Un autre procès se tiendra à Paris le mercredi 25 octobre 2017 à 13h30 devant la XVIIe chambre du Tribunal de Grande instance, concernant une plainte que lui-même a déposée contre Monsieur Salim Laïbi au sujet de la vidéo Soraloscopie HS. Nous vous invitons à y participer afin de voir par vous-même le vrai visage d’Alain Soral, car ce procès sera l’occasion de revenir sur toute cette affaire.

Politique

Actualité judiciaire # 5 : P. Bergé, Soral et la Mairie de Marseille/Salah Bariki ! 

Voici la dernière vidéo de mise à jour des procédures judiciaires en cours contre Monsieur Salim LAIBI ; véritable harcèlement qui rend très difficile le travail d’information, car particulièrement chronophage. Il sera question dans cette vidéo du procès contre Monsieur Pierre Bergé décédé début septembre, ce qui ne met pas fin à la procédure, l’audience initiale ayant été renvoyée à début décembre pour fixation. Ensuite, il sera question du procès en appel perdu par Alain Soral devant la cour d’Aix-en-Provence, pour diffamation contre la personne de Monsieur Salim Laïbi. Il est important de souligner que la seule défense de Monsieur Soral aura été de nier, comme il l’avait fait en première instance, que le compte Facebook fût le sien, en n’ayant donc, à aucun moment, apporté le moindre début de preuve quant à la véracité de ses propos ! Un autre procès se tiendra à Paris le mercredi 25 octobre 2017 à 13h30 devant la XVIIe chambre du Tribunal de Grande instance, concernant une plainte que lui-même a déposée contre Monsieur Salim Laïbi au sujet de la vidéo Soraloscopie HS. Nous vous invitons à y participer afin de voir par vous-même le vrai visage d’Alain Soral, car ce procès sera l’occasion de revenir sur toute cette affaire.

Informations

Putsch, hold-up et braquage, les dessous mafieux de l’association de la mosquée de l’avenue Camille Pelletan (Gaudin, Bariki, RG, Djellil, Bouzenzen…) 

Nous allons vous relater aujourd’hui comment la plus ancienne mosquée de Marseille, un édifice attachant et chargé d’histoire, dont la mémoire féconde est restituée par chaque pan de mur et chaque détail de son architecture et de son environnement, s’est retrouvée au centre d’un véritable hold-up. Il s’agit d’une histoire extraordinaire, abracadabrantesque, à peine croyable, dans laquelle on assistera à la commission d’un faux et usage de faux, suivi d’un faux en écriture publique réalisé par des politiciens éminents de la cité phocéenne qui ont cautionné cet acte répréhensible digne du Chicago des années 30, ce qui a permis de faire main basse sur le compte bancaire de l’association alors que l’un des membres historiques, le fils du fondateur, a fait l’objet d’un braquage. On peut compter également plusieurs agressions, menaces de mort…