Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Lectures

Réflexions estivales, par Pierre-Yves Lenoble 

– Les pseudo-catholiques traditionalistes qui dénoncent la gnose n’ont pas honte d’afficher les ténèbres de leur ignorance et de leur agnosticisme (suivant l’étymologie stricte de ces mots) ; s’ils avaient lu le Nouveau-Testament en grec, et non pas celui écrit en langue vernaculaire, ils auraient constaté que le terme gnosis (traduit en français par « sagesse » mais qui signifie simplement « savoir » ; en revanche, l’epignosis est la « connaissance transcendante » ou « science parfaite » ; voir Épître aux Colossiens III, 10) y est présent 29 fois… il est sûrement plus facile de croire à la légende occultiste de l’anneau magique de Jeanne d’Arc (l’androgyne qui passe par le feu) inventée de toutes pièces par les sociétés secrètes de Charbonniers (les « Bons Cousins ») du parti français que de s’intéresser aux Saintes Écritures dont pourtant on se réclame.

Dégénérescence

Le roi sans nom et sans visage, par Lotfi Hadjiat 

Il était une fois un petit garçon qui vivait dans un monde totalement corrompu. Où, pour le dire plus précisément, la corruption était la loi de ce monde. Les pires criminels de l’humanité dirigeaient ce monde et la plupart des chefs d’État en étaient les serviteurs dociles. Ces pires criminels de l’humanité, bien pires que les pires criminels de Daesh, avaient fait de l’homme un produit, un objet, une matière première…